Haut de page

Saisir vos observations
L'espèce du mois

Le Bouvreuil pivoine

On dirait presque une espèce exotique : le Bouvreuil pivoine fait la une pour l’espèce de ce mois !

Espèce du mois
Lire la suite...
Photothèque Sonothèque Bibliothèque Saisir vos observations L'espèce du mois

> Faune sauvage en détresse

> Nos fiches conseils au cas par cas

> Liste des centres de sauvegarde pour la faune sauvage en IDF

> Que dit la loi ?

> Prévenir les risques de détresse

> Aidez-nous à sauver la FSED

L’animal semble bloqué (dans un espace clos, une cheminée, un filet…)

1 - Bloqué dans un espace clos

Il arrive que les animaux entrent dans des espaces clos (tel que des hangars, des supermarchés…), notamment les oiseaux et en particulier les rapaces et les moineaux. Ils y entrent souvent pour y trouver de la nourriture (rongeurs pour les rapaces et graines ou miettes pour les moineaux). S’ils sont entrés par un trous, ils devraient pouvoir en ressortir. Cependant si l’oiseau vous semble en mauvaise posture pour ressortir, voici nos conseils.

L’animal est vif et sans blessures

Voici les pistes qui vous sont suggérées pour libérer l'oiseau de vos locaux :

  • Ouvrir toutes les issus possibles et quitter les lieux pour éviter d’effrayer l’animal
  • Attirer l’animal vers l’extérieur avec de la nourriture
  • Diffuser des cris de l’espèce au niveau d'une issue accessible, pour l'inciter à l'orienter vers la sortie. Attention, si l'unique sortie est un lieu de passage, il risque de ne pas s'approcher tant qu'il y aura du monde autour. Pour les oiseaux, vous trouverez sur le site www.oiseaux.net créé par un passionné d'ornithologie, des bandes sonores de l’espèce, à diffuser via un ordinateur portable muni de bonnes enceintes (ou un téléphone)
  • Il existe une entreprise de délocalisation d'oiseaux habilitée pour les espèces protégées (mais le service s'avère payant). http://www.aves-net.com/presentation.htm
  • Et en dernier recours, s'il commence à s'affaiblir, une capture sera possible en vous munissant d'un linge et de gants de jardinage si besoin. Mais dans ce cas, il sera dénutri et donc il faudra impérativement le confier en centre de sauvegarde afin d'assurer sa survie.
L’animal est dans un coin très affaibli ou blessé

La capture sera possible en vous munissant d'un linge et de gants ou en faisant appel aux agents compétents (pompiers, Office Français de la Biodiversité, mairie…) s’il s’agit d’un mammifère de taille moyenne à grande.

Si l’oiseau s’est affaibli à force d’essayer de s’échapper ou parce qu’il s’est cogné dans une vitre ➜ Déposer le dans un carton dans le noir et au calme et attendre 1 à 2h pour voir si l’animal est remis sur pied avant de le relâcher dehors dans un endroit calme (attention aux collisions contre les baies vitrées « Prévenir les risques de détresse ».

Si l’oiseau présente des traces de blessures ou de sang, déposer le en centre de soins.

2 - Bloqué dans un conduit de cheminée, de poêle

Conduit de cheminée ouvert

Les oiseaux peuvent se retrouver piégés dans un conduit de cheminée car ils recherchent généralement des cavités où pouvoir nicher ou s’abriter (chouette hulotte, mésanges, choucas, etc...). Or, le conduit en inox est trop étroit et ses parois lisses ne permettent pas à l’oiseau de s’extirper de lui-même. Il finit donc inéluctablement en contrebas. Quelques conseils pour dégager l’oiseau :

© P.Baillon

Conduit de cheminée fermé

Malheureusement, dans cette situation-là, nous n’avons pas forcément de solution miracle. À force de se débattre, l’oiseau risque de s’affaiblir et de mourir ainsi dans une lente agonie, affamé et déshydraté, s’il n’est pas libéré...

Deux seules solutions pour pouvoir le recueillir :

  • Si le conduit est obturé à moins de 2m de hauteur depuis l’ouverture en toiture, parfois les ramoneurs voire les pompiers – en fonction des urgences qu’ils pourraient avoir par ailleurs – sont capables d’intervenir en urgence avec une perche « en boule » par le dessous ou « en cuillère » par le dessus, pour tenter de libérer l’oiseau.
  • Sinon, il sera nécessaire de desceller la plaque ou de littéralement casser le mur au niveau de la sortie du conduit...

Ensuite, pour libérer l’oiseau, nos recommandations seront les mêmes que précédemment (« Conduit de cheminée ouvert »).

3 - Bloqué dans un filet

Malheureusement, les filets sont encore utilisés sur certaines façades pour bloquer l’accès aux pigeons. Cette technique est peu durable et va souvent causer de réels dommages aux oiseaux. Avec le temps, le filet se détend et les oiseaux finissent par s’y coincer. Ainsi bloqué, l’oiseau risque de s’affaiblir et de mourir dans une lente agonie, affamé et déshydraté, s’il n’est pas libéré. La marche à suivre est la suivante :

© BirdLife Suisse